Unité de Formation et de Recherche des Sciences Médicales et des Métiers de la Santé (UFR-SMMS)

Formation

1.1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION
L’ouverture d’une UFR des Sciences et Métiers de la Sante à l’Université Amadou Mahtar MBOW de Diamniadio intervient à un moment où une réflexion approfondie est engagée, tant au niveau national qu’international, pour une meilleure adéquation de la formation dans les sciences de la sante avec les besoins des populations. 
L’enseignement de la médecine et des autres sciences de la santé a, pendant longtemps, été calqué sur le modèle français, particulièrement au niveau des contenus. 
Au cours des dernières années, ceux-ci ont été modifiés par accumulation à mesure des progrès de la médecine ; ce qui a conduit à un enseignement par « strates » qui a allongé la durée des études médicales.  Aujourd’hui, un compromis est difficile à trouver entre l’enseignement des nouveautés et le nombre d’heures limité accordé à chaque discipline. 
Bien que, pendant cette période, des programmes intégrés d’enseignement, sous forme de modules, aient été élaborés, force est de reconnaître que cette intégration n’a été que partielle, faute d’un environnement adéquat et d’une modification des comportements des enseignants eux-mêmes. L’accent doit être mis, non plus exclusivement sur l’accumulation des connaissances, mais également sur l’acquisition de compétences, car le « savoir plus » n’est pas toujours synonyme de savoir-faire et de savoir- être.
L’adoption de la réforme LMD et la nécessaire instauration d’une Première Année Commune aux Métiers de la Santé (PACMES) constituent une innovation majeure dans les offres de formation du pôle santé de l’Université Amadou Mahtar MBOW. Cette option pédagogique vise sept (7) objectifs suivants : 
– Faciliter  l’orientation de l’étudiant et l’aider à construire un projet professionnel et personnel ;
– Offrir un avenir aux « reçus-collés » du tronc commun (PACMES) par la proposition de nouvelles filières et de nouveaux métiers de la santé correspondant à des besoins importants et actuels
– Favoriser les approches pluridisciplinaires ;
– Valoriser les compétences transversales comme la maîtrise des langues vivantes et celle des outils informatiques pour une meilleure autonomie dans l’acquisition des connaissances et des savoir-faire ;
– Construire un espace de standard international de l’enseignement des sciences de la santé
– Favoriser et encourager la mobilité des étudiants et des enseignants ;
– Aider à une meilleure intégration de la santé  aux stratégies politiques de développement économique et social dans le cadre du Plan Sénégal Emergent (PSE).

1.2. MISSIONS
L’UFR SMMS aura cinq principales missions :
· Assurer la  formation d’acteurs de santé compétents dans les techniques de diagnostic et de traitement les plus récents mais également capables de répondre aux besoins de santé publique ;
· Proposer des formations infirmières et obstétricales  adaptées aux besoins des populations ;
· Offrir des formations dans les domaines des technologies et de la maintenance biomédicales ;
· Former aux métiers de l’administration et de la gestion des services de santé ;
· Promouvoir les approches holistiques de santé humaine ;
· Anticiper et promouvoir les technologies futuristes de prise en charge et de prévention en matière de santé.
 
1.3. VISION
La vision de l’UFR SMMS est d’être un pôle pluri/trans/disciplinaire intégré, de standard international dans le domaine de la formation médicale, paramédicale et des métiers de la santé.  
 
1.4. OBJECTIF
L’objectif essentiel de l’UFR SMMS sera de former des acteurs de santé compétents et capables de :
– Prendre en charge la santé des populations aux plans préventif et curatif ; 
– S’adapter à l’environnement naturel et culturel des populations, de leurs lieux d’exercice ; 
– Diriger correctement un service de santé public ou privé; 
– S’intégrer harmonieusement dans une équipe de recherche ; 
– Se perfectionner grâce, entre autres, aux technologies de l’information et de la communication ; 
– Communiquer méthodiquement et efficacement à l’endroit des milieux scientifiques et de la Communauté.
 
1.5. OFFRES DE FORMATION
Les maquettes des filières de formation proposées dans les différents domaines (Médecine, Pharmacie, Odontologie et Sciences infirmières et obstétricales), tant au niveau
initial que du (+second ? et) 3ème cycles spécialisé, vont recouper les référentiels harmonisés des formations en santé dans l’espace CEDEAO qui sont élaborés par l’Organisation Ouest Africaine de Santé (OOAS) et endossés par le Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES).

1.5.1. Formation initiale 
La Première Année Commune aux Métiers de la Santé (PACMES) constitue le passage obligatoire. Il s’agit d’un tronc commun aux différentes filières de santé ; ceci, dans un souci d’équité et de justice.
Au sein du pôle santé-sport, des passerelles peuvent exister à partir de la licence entre les formations de santé proposées en Master et certaines filières de l’ISTAPS notamment pour les titulaires de la licence en Activités Physiques Adaptées au Sport (APAS)
Après réussite au PACMES, cinq (5) filières de formation sont proposées :
 
– Médecine : Doctorat d’Etat en médecine
– Pharmacie : Doctorat d’Etat en Pharmacie ;
– Odontologie : Doctorat d’Etat en Odontologie ;
– Santé communautaire : Master et Doctorat en Santé Communautaire
– Sciences infirmières et obstétricales :
o Licences : Sciences infirmières, Sciences obstétricales (Sage-femme /Maïeutique), Analyses biologiques, Hygiénistes dentaires, Masso-Kinésithérapie, Psychomotricité, Ergothérapie, Orthophonie, Orthoptie, Psychothérapie
o Masters & Doctorats: Santé communautaire, Gérontologie/gériatrie, Diététique/Nutrition, Soins palliatifs et de supports, Médecine d’urgence, Sécurité Santé  au travail, Ophtalmologie, sciences infirmières et obstétricales, Santé Mentale, Psychothérapie, Puériculture, Imagerie médicale, Anesthésie-Réanimation, Ophtalmologie, ORL, Infirmière de salle d’opération, chirurgie essentielle

1.5.2. Formation continue 
· Formations à la carte
– Certificats
– Diplômes Universitaires (DU)
· Diplômes d’Etudes Spécialités
– Médecine et spécialités médicales
– Chirurgie et spécialités chirurgicales
– Sciences pharmaceutiques
– Sciences odontologiques
· Formations aux métiers de santé publique et communautaire  ISP
· Administration et gestion des services de santé ISP
 
1.6. DEPARTEMENTS
Les départements recoupent la configuration des offres de formation après la Première Année Commune aux Métiers de la Sante (PACMES). 
Ils seront au nombre de cinq (5)
– Médecine 
– Pharmacie
– Odontologie
– Sciences Infirmières et obstétricales
– Santé communautaire
 
1.7. FILIERES 
Les filières recoupent la configuration des offres de formation après la Première Année Commune aux Métiers de la Santé (PACMES). Les filières sont organisées en Département divisés en sections qui, à leur tour, seront subdivisées en unités.
Les filières de sortie du PACMES sont au nombre de cinq (5) : j Médecine, k Pharmacie, l Odontologie, m Sciences Infirmières et obstétricales, et n Santé communautaire.

Articles similaires