Université Amadou Mahtar Mbow : 26 bâtiments disponibles à la rentrée 2017-2018

935fa7492ef20122e55b572378fefffd_xl

Les premiers bâtiments de l’Université Amadou Mahtar Mbow pourraient être réceptionnés avant la prochaine rentrée académique 2017-2018. Les assurances ont été données par les techniciens qui avaient effectué une visite sur le site de la deuxième université de Dakar où la Cité du savoir sort déjà de terre.

Les travaux de construction de l’Université Amadou Mahtar Mbow reprennent leur cours normal. Les techniciens ont pris des mesures pour rattraper le retard accusé. La réalisation des fondations, qui était la tâche la plus délicate et consistait à la pose des pieux et micro-pieux, est dépassée avec un taux d’exécution de 100 %. Des équipes se relaient sur les 26 bâtiments en construction. La deuxième équipe travaille de 17 h à 22 heures y compris les samedis. « Nous avons maintenu notre planning inchangé. Nous allons augmenter les ouvriers, la logistique et mettre en place une troisième centrale à béton », a informé Ousmane Dia, directeur adjoint de Marylis Btp.

Selon le directeur de la Maintenance, des Constructions et Equipements du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Baba Bâ, la phase prioritaire concerne la construction de 14 bâtiments (rectorat, annexe rectorat, atelier de maintenance, 4 unités de formation, des amphithéâtres : 3 de 1500 places, 2 de 1000 places, 02 de 500 places et 2 de 300 places, ainsi que la bibliothèque centrale). L’avancée des travaux peut se mesurer par les taux d’exécution de 80 % pour le gros œuvre des amphithéâtres de 1000 places et de 1500 places, et de 45 % pour le gros œuvre du rectorat et de l’Ufr 1. « L’Université Amadou Mahtar Mbow, en cours de construction, est estimé à 65 milliards de FCfa. Les travaux, déjà engagés, s’élèvent à 60 milliards de FCfa. L’achèvement du gros œuvre de tous les bâtiments prioritaires est prévu en juillet 2017 », a renseigné M. Bâ, assurant que «les 26 bâtiments de la phase prioritaire seront disponibles pour la rentrée universitaire 2017/2018 ».

La Cité du savoir prend forme

A Diamniadio, la Cité du savoir est déjà sortie de terre sur une superficie de 14 ha, avec les espaces Gouvernance et Evaluation, Recherche, Innovation et Transfert de technologie, Infrastructures techniques, de Partage et d’Apprentissage, Promotion de la culture scientifique, Conférences et Services. « Nous avons déjà la construction de 4 bâtiments : la Médiathèque, le Centre de mutualisation et de partage, le siège de l’Anaq ainsi que la Maison de la science. Cette première phase sera complétée par la construction des sièges de l’Université virtuelle du Sénégal (Uvs) et du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, ainsi que de l’Isep de Dakar à Diamniadio », a révélé le directeur de la Maintenance, des Constructions et des Equipements du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Baba Bâ. Comme à Diamniadio, les marchés de l’Université du Sine-Saloum El Hadji Ibrahima Niasse (Ussein) sont attribués pour un coût de 60 milliards de FCfa pour les sites de Kaolack, Fatick et Kaffrine. Rappelons que les campus de cette institution sont prévus à Diourbel et à Toubacouta.

Idrissa SANE –

See more at: http://www.lesoleil.sn/actualites/item/61672-universite-amadou-mahtar-mbow-26-batiments-disponibles-a-la-rentree-2017-2018.html#sthash.4rsunbod.dpuf

Articles similaires